Archives de catégorie : Magazine en ligne

Deux choix de couverture pour le FA Mag de juillet et août 2012

Pour ce mois-ci, c’est le photographe Stéphane Bednarek qui a mis une nouvelle fois le couvert. Deux propositions sont établies.

C’est le portrait de Perrine qui sera retenu au final pour ce numéro. Celui-ci me semble plus dynamique sur la couverture avec le « graphisme » proposé. Qu’en pensez-vous ?

Découvrez et téléchargez ce nouvel opus de Focale Alternative Magazine

20120823-204115.jpg

20120823-204140.jpg

Des liens pour découvrir une presse alternative qualitative

Bienvenue dans cette dernière partie qui clôture une série de 5 articles sur la conception d’un magazine en ligne. Comme je l’ai souvent souligné, il convient avant tout de partir de choses que l’on aime. Créer un magazine en ligne régulier demande un investissement chronophage et la patience de ne pas récolter les fruits de son labeur rapidement. C’est également un prétexte d’enrichissement personnel ! La chose la plus importante est : se faire plaisir. Si tout comme moi, vous faites cela sur vos temps libres, je pense qu’il est important de garder à l’esprit que l’amusement et le plaisir doivent primer.

Avant de me lancer dans l’aventure de Focale Alternative Magazine, je ne connaissais pas ou peu de magazines consultables en ligne. Avec le temps, j’ai découvert pas mal de revues que je suis avec assiduité. Les liens qui vont suivre ne sont pas une source exhaustive. Ils serviront de base à votre recherche qui sera toujours plus grande avec le temps.

L’adage dit : « Ce qui est qualitatif pour les uns ne l’est pas pour les autres. » Les revues présentées me satisfont pleinement mais il convient avant tout de trouver son thème de prédilection. Après, ceci n’est qu’un infime aperçu de ce qui existe.

Bonne (re)découverte et une bonne (re)lecture !

Plateforme no_ink / Revues en ligne

Edit d’avril 2011 : Je vous invite à consulter la plateforme de revues indépendantes en ligne du nom de no_ink. Vous y retrouverez une liste en constante évolution de revues et magazines en ligne. Le projet en est à sa genèse mais il avance doucement et se remplit chaque mois de nouvelles parutions.

Revue Noire

Revue Noire s’expose comme revue néo-intimiste. Menée par l’artiste Alain Detilleux, celle-ci vogue sur les eaux du fantasme et du rêve. Incontournable pour ma part !

Site de Revue Noire

Square Magazine

Magazine dédié à la photographie, Square Magazine est un trimestriel en ligne bilingue dédié à la photo au format carré. Il fut créé en Février 2010 par Christophe Dillinger avec Yves Bigot, Carine Lautier et Clara Forest. Il est consultable gratuitement sur leur site. La première version papier de 120 pages est achetable pour maximum 25€ dans le monde. C’est un trimestriel.

Le site de Square Magazine

Plateform Magazine

C’est avant tout une plateforme de plusieurs magazines. Qualité, originalité sont au rendez-vous. C’est un projet composé d’une dizaine de membres actifs depuis 2 ans. Consultable en ligne et gratuitement.

Le site de Plateform Magazine

Blur Magazine

Blur est un magazine international dédié à la photographie artistique, qui est actuellement lu dans quelque 170 pays partout dans le monde.  De publication trimestrielle en anglais et en croate,  il est également entièrement gratuit et distribué sur le net.

Le site de Blur Magazine

Revue de Fill-in

Magazine trimestriel qui prolonge l’aventure fill-in sur un nouveau support. Des reportages «made by Fill-in» des découvertes de photographes, et pour que ce projet soit aussi le votre, une place importante vous y sera consacrée dans chaque numéro.

Fill-in Magazine #1

PH Magazine

PH Magazine est une publication mensuelle axée sur le monde de la photographie et ouvert à tous.  Nous croyons fermement qu’une bonne photographie ne signifie pas nécessairement besoin de « grands » noms de chaque côté de la caméra, notre seul critère est la qualité.

Le site de PH Magazine

Enégatif

Magazine mensuel traitant de la photographie argentique.

Photo-Theoria / Plateforme de Near

NEAR a pour but de promouvoir l’image photographique contemporaine (en) Suisse et sur le plan international. La spécificité de NEAR est d’associer les artistes/photographes à d’autres professionnels de l’art et de l’image en général : curateurs, historiens d’art et critiques d’art, collectionneurs, musées, éditeurs, médias, etc. En plus d’un site Internet intéressant, Near propose une série de magazine en ligne pour en savoir plus sur l’histoire de la photographie et de ses pratiques au cours du temps.

Vers la page Issuu des magazines de Near

Regards

Magazine de photographie dans la pure tradition des livres artistiques, Regards n’est pas extrêmement connu mais mérite que l’on y prête attention. Les introductions rappellent les multiples histoires et facettes de la photographie.

Vers la page de Regards sur le site Issuu

Platonique

Platonique est une revue trimestrielle d’images tirée à cent exemplaires numérotés. Il s’agit d’un choix subjectif de quatre artistes par numéro, de créateurs contemporains issus de différentes disciplines : arts plastiques, arts graphiques, design, photographie,ect… Pour se faire plaisir évidemment !

La page de Platonique sur Issuu

Sommaire des articles qui traiteront de : « Concevoir, préparer et diffuser un magazine en ligne »

Plusieurs parties entreront donc en jeu :

1. L’introduction

2. La phase de préparation réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ?

3. Quels outils puis-je utiliser pour concevoir mon propre magazine en ligne ?

4. Comment diffuser, proposer et lire l’ebook que j’ai rédigé ?

5. Des liens pour découvrir une presse alternative et qualitative

Comment proposer, diffuser et lire le magazine en ligne ?

Cette troisième partie concernant la conception d’un magazine en ligne est une étape importante en terme de diffusion. Encore une fois, les outils proposés sont le fruit d’une recherche personnelle qui n’est pas exhaustive. Cette partie servira sur la manière dont vous pourrez diffuser votre ebook en ligne mais servira également pour les entreprises, les écoles, les asbl ainsi que tous ceux qui ont le désir de partager et de lire des documents en ligne.

Avant de vous lancer dans la lecture de ce billet, il convient de rappeler que tous les sites présentés ne sont qu’une alternative. Vous verrez par vous-mêmes que sur chacun d’entre eux, il y a à boire, à manger et à vomir. Il existe des magazines ou livres de qualité mais il convient de passer par une recherche affinée pour les retrouver. La plateforme mettant en avant et permettant de diffuser une presse de qualité n’est pas encore née. En attendant la naissance d’une réelle solution de qualité, les outils proposés pourront vous dépanner dans l’avancée de vos projets.

Diffuser son magazine en ligne grâce à la plateforme « Issuu »

Le site Internet Issuu est comparable à la plateforme photographique Flickr. Son objectif est simple : rendre lisible votre magazine au format pdf (voir construction) en un livret disponible et lisible gratuitement en ligne par vos lecteurs. C’est celui que j’ai choisi pour la diffusion de Focale Alternative Magazine.

La manipulation est très simple. Tout d’abord, il faudra créer un compte gratuit en ligne. A partir de là, je vous invite à télécharger votre premier pdf en cliquant sur l’onglet « Upload document ». Avant le téléchargement, le site vous demandera de compléter un formulaire pour votre publication en ligne. Je vous invite à faire cela avec le plus grand sérieux car c’est grâce à celui-ci que vos futurs lecteurs pourront vous retrouver dans les millions de mots-clefs d’Issuu.

Une vue de votre librairie avec Issuu.com

En plus de pouvoir visionner votre magazine, vous pourrez avoir accès à une multitude de graphiques, d’onglets pour optimiser et surveiller la croissance de vos lecteurs. Plus qu’une plateforme de lecture, Issuu.com est également un site de partage et commenter les magazines que vous appréciez est toujours le bienvenu.

Pour terminer, vous pouvez copier un lien qui vous permettra de partager vos magazines sur votre site Internet. Pour ce faire, il faudra cliquer sur l’onglet « Embed <> ». Vous pourrez alors choisir la taille et la couleur de votre fenêtre de lecture que vous insérerez sur votre site. Rien de plus simple !

Réflexions personnelles sur l’utilisation d’Issuu

  • Commenter les magazines que l’on apprécie est toujours bienvenu en terme d’échange et de partage. Toujours parler de soi est une mauvaise chose et n’hésitez pas à partager vos découvertes autour de vous. Un geste gratuit entraîne aussi un geste dans l’autre sens de temps en temps.
  • Issuu est une très bonne plateforme mais le lecteur est en flash. Cela signifie que mettre juste une fenêtre de lecture sur votre site  n’est pas suffisant. En effet, certains supports téléphoniques tels que Iphone et Ipad ne savent pas lire le flash. C’est assez ennuyant pour un futur visiteur qui dispose d’un Ipad et qui désire lire votre magazine sur votre site. Je vous invite à soit donner le lien du site Issuu en complément ou  soit de proposer le téléchargement en pdf de votre parution. N’oubliez pas que si une personne tombe par hasard chez vous et qu’il ne sait pas lire votre magazine, il ne reviendra probablement pas. L’objectif est de diversifier les supports de lecture à mon humble avis.
  • Consulter le côté professionnel de Issuu me semble intéressant. Certaines options de lecture, de diffusion et de gestion ne sont disponibles qu’avec un compte professionnel.
  • Cette plateforme me convient en terme de diffusion. La recherche n’est pas optimale mais semble être la plus adaptée du marché pour le moment. En attendant de voir arriver une réelle solution, je vous conseille de l’utiliser car c’est le moins mauvais de tous ceux que j’ai approchés.
La page d'accueil de FA Magazine #11 sur Issuu

Autres services de partage et de diffusion de vos magazines

  1. La plateforme Wobook est éditée par une société lilloise. Gratuit avec les fonctionnalités de base, il devient payant pour des applications vraiment professionnels : personnalisation, sécurité et  statistiques google pour ne citer qu’eux. La mise en valeur de votre travail sera inexistant. Je ne pense pas que cette plateforme soit intéressante pour un magazine photographique. Il sera utile pour mettre en ligne des notices ou documents purement professionnels : compte-rendus de réunion,…
  2. MagicScroll est une nouvelle visionneuse d’ebooks. Je ne l’ai pas testé mais le site Fredzone en parle de manière détaillée.
  3. Le site Scribd est également un manager de diffusion de votre travail. Je ne l’ai jamais utilisé en tant que diffuseur mais l’utilise en terme de recherche. Moins précis que Issuu, je trouve que la recherche n’est pas mauvaise.
  4. Un autre service qui se loge au même titre que celui proposé par Issuu est Calameo. Si je travaille dans un contexte purement francophone, je conseillerais ce service. L’outil semble puissant et aussi ergonomique que le service Issuu qui est plus centré dans un contexte international.
  5. D’autres solutions existent comme des visionneuses en flash  à intégrer dans vos sites ou des sociétés qui s’occuperont de vos demandes avec des devis attractifs à la clef. Voulant proposer un tutoriel qui privilégie l’accessibilité à tous, j’ai décidé de ne pas en parler ici.

Sommaire des articles qui traiteront de : « Concevoir, préparer et diffuser un magazine en ligne »

Plusieurs parties entreront donc en jeu :

1. L’introduction

2. La phase de préparation réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ?

3. Quels outils puis-je utiliser pour concevoir mon propre magazine en ligne ?

4. Comment diffuser, proposer et lire l’ebook que j’ai rédigé ?

5. Des liens pour découvrir une presse alternative et qualitative

Quels outils utiliser pour concevoir son propre magazine en ligne ? (part.2)

Cette nouvelle partie concernant la conception d’un magazine en ligne est une étape importante. Ne pensez pas que vous y trouverez des étapes infaillibles de création mais vous y puiserez sûrement des idées qui pourront guider votre travail.

Les sujets décrits partent uniquement de ma propre expérience que j’ai acquise avec Focale Alternative Magazine. Je sais qu’il existe une multitude de moyens pour concevoir sa propre presse virtuelle et que certains maîtrisent ce sujet avec beaucoup plus de talent que les éclaircissements proposés.

N’oubliez toutefois pas que les outils même les plus onéreux ne remplaceront jamais la créativité, les idées et une bonne maquette qui tient la route. Il est important de plancher un petit peu sur les règles visuelles de mise en page de base tout en s’en dégageant pour que le magazine soit le reflet de votre travail.

Voici un pdf à télécharger sur les règles de mise en page et de typographie. Renseignez-vous des règles de base sur le nombre d’or par exemple. Ce sont des pistes qui pourront vous inspirer. N’oubliez pas également d’observer ce qui existe déjà, de savoir ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. L’objectif reste de se faire plaisir au final !

Scribus est un logiciel libre efficace et sérieux – Maquette de FA Magazine #11

Un programme informatique : Scribus est la solution !

Loin de moi l’idée d’être sectaire mais je ne vous parlerai pas de programmes payants. Focale Alternative Magazine est le fruit d’un travail basé sur la passion, l’imagination, la collaboration et la vision informatique des logiciels libres.

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises.

Pour la réalisation d’un magazine, je préconise donc l’utilisation d’un logiciel fiable, professionnel, gratuit et ouvert à la communauté du nom de Scribus. C’est un logiciel simple d’utilisation mais comme tout programme, il faudra prendre le temps de faire des essais pour observer ce que cela produit. Il existe des sites qui donnent des ficelles pour utiliser Scribus. Voici quelques liens pour vous aider dans votre travail de compréhension :

Installer Ghostscript : indispensable pour travail avec des pdf sous scribus

C’est un programme indispensable pour utiliser Scribus de manière plus poussée. Lecture et transformation de certains types de fichiers. Téléchargement et explications via ce lien.

Comme expliqué, cet article n’est pas une recette miracle toute faite mais bien, une première piste pour vous permettre d’en savoir plus sur l’utilisation du programme Scribus dans vos projets. Comme toutes les choses nouvelles, il vous faudra du temps pour comprendre et utiliser Scribus de manière instinctive. Je me souviens de mes premières soirées où j’ai failli baisser les bras devant Scribus. N’hésitez pas à prendre contact avec moi si vous avez l’une ou l’autre question via l’enveloppe dans la colonne de droite.

Conseils en vrac sur Scribus

–  Pour vous aider dans la division de votre page avec des marques définies : allez dans la colonne du haut Pages > puis Gestions des repères. A cet endroit, ajoutez des lignes et des colonnes à votre guise. Insérez des espaces entre les lignes de 0,5 cm comme dans la plupart des magazines. De manière personnelle, je subdivise avec des repères les pages blanches de FA Magazine en douzième. Cela m’aide pour placer mes images et textes par exemple

–  N’utilisez pas des images trop lourdes et trop grandes si vous ne faites que de la publication virtuelle. Cela est agaçant de consulter un magazine qui n’est pas fluide et se charge continuellement. De plus sachez que la qualité d’image n’influe pas beaucoup sur les écrans. Même si vous proposiez une image à la qualité la plus haute, votre écran ne la lira qu’en 72 dpi car c’est sa résolution de machine. Proposez une image grande en 72 dpi. Cela limitera son poids mais permettra une bonne lecture de celle-ci.

–  Lorsque vous créerez un magazine, choisissez bien en quoi les unités de mesures vous seront proposées dans votre projet. Personnellement, je ne travaille qu’en cm mais vous avez le choix. Cela vous permettra de ne pas vous tromper car 10 mm ou 10 cm c’est différent dans une mise en page !

–  Pour trouver de nouvelles écritures, il faudra d’abord les télécharger via ce site : LIEN. Ensuite, placez votre nouvelle écriture dans Windows > Fonts. Une fois Scribus allumé, vous pourrez la choisir.

– Intégrer d’abord un bloc de texte avec l’icône  » A  » dans la barre du haut ou en appuyant sur la touche « T » de votre clavier. Une fois cela effectué, faites clic droit dans l’encadré > Modifier texte. Voilà vous ouvrirez l’interface de texte.

–  Une chose très utile à savoir et qui m’a perturbé au début : ce que vous voyez à l’écran n’est pas ce que vous verrez dans votre pdf final. Même si vous choisissez deux écritures différentes, elles s’afficheront de la même manière dans Scribus. La différence sera présente dans le pdf. C’est bête mais il faut le savoir.

–  Pour transformer en pdf, cliquez sur l’onglet Enregistrer en pdf. Une fois cela effectué, vous devrez insérer les écritures utilisées qu’il ne reconnaît pas. Pour se faire, cliquez sur Enregistrer en pdf > Ignorer erreur > Police. Insérez manuellement les nouvelles polices.

Il faut insérer les polices dans le pdf quand vous l'enregistrer sous ce format.

Sommaire des articles qui traiteront de : « Concevoir, préparer et diffuser un magazine en ligne »

Plusieurs parties entreront donc en jeu :

1. L’introduction

2. La phase de préparation réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ?

3. Quels outils puis-je utiliser pour concevoir mon propre magazine en ligne ?

4. Comment diffuser, proposer et lire l’ebook que j’ai rédigé ?

5. Des liens pour découvrir une presse alternative et qualitative

Phase réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ? (part.1)

Des objectifs clairs sont les clefs de la réussite !

Se lancer dans la réalisation d’un magazine en ligne est une aventure enrichissante. Ce n’est pas bien compliqué mais une phase de réflexion est de mise pour baliser votre avancée. Cet article ne donnera pas une recette toute faite mais elle part du questionnement que j’ai construit pour réaliser Focale Alternative Magazine.

Quelques pistes d’objectifs

  • Pourquoi vais-je me lancer dans l’écriture d’un magazine ? Qu’est-ce que je recherche comme finalité ?
  • De quoi vais-je parler ?
  1. Quel sera le ou les thèmes qui structureront l’ensemble ?
  2. Je connais un peu le sujet que j’aborde par métier, passion ou autre.
  3. Je fais des recherches sur le genre que je désire écrire.
  4. Que vais-je apporter de différents à ce qui existe déjà ?
  5. Je détecte et écris les points forts provenant de la presse qui entoure ce de quoi je veux parler. Repérer et garder les points que je trouve intéressant.
  6. Je détecte ce que je considère comme des faiblesses dans les revues existantes et j’essaie de ne pas les intégrer.
  7. Je consulte des autres revues très diverses qui ne touchent en rien le thème que je désire aborder mais dont l’aspect esthétique me plaît.
  • Qui participe à ce projet ?
  1. Comment organiser nos rédactions si nous sommes plusieurs ?
  2. Si nous partons dans un projet à thème unique, comment rendre nos participations différentes ?
  3. Les auteurs changent-ils d’un numéro à l’autre ?
  4. Vais-je faire appel à une communauté d’internautes ? Comment vais-je structurer cela ?
  • Quels sont les buts et les moyens à ma disposition pour réaliser ce projet ?
  1. J’écris un magazine dans le but de : de me faire de l’argent, passion, renommée, partage, découverte, égo,… ? Même si les objectifs ne sont pas avoués clairement, vous devez savoir pourquoi vous vous lancez dans ce projet. Cela va déterminer les moyens que vous désirez mettre en oeuvre.
  2. Suis-je prêt à mettre de l’argent personnel ou bien est-ce un projet gratuit ?
  3. Servira-t-il de promotion de mon travail comme un portefolio par exemple ?
  4. Le magazine en ligne pourrait devenir disponible dans le futur ?
  5. Ma revue sera-t-elle disponible en pdf ? Vais-je créer une application spécifique pour ipad par exemple ? Cela induira une maquette réfléchie.
  6. Quel sera le rythme de parution ?

Voici quelques objectifs en vrac non exhaustifs qui permettent de baliser un peu le chemin que je désire emprunter.

Clefs personnelles

Les quelques clefs que je vais énoncer sont totalement personnelles. Elles ne regardent que moi et ne sont pas marquées dans la pierre. Certains conseils portent sur la branche qui me passionne : la photographie. Ces conseils sont nés de mes observations mais varient d’une personne à l’autre. Ils sont là pour donner des pistes et non des ordres.

  • Se lancer dans un magazine est une aventure formidable mais cela demande un certain investissement. Une régularité est importante. Il vaut mieux choisir un bimensuel et sortir le magazine dans les temps que de voir trop grand avec une parution hebdomadaire mais ne pas la respecter. Régularité = crédibilité.
  • La maquette n’est pas rigide. Elle sera le reflet de votre évolution. Avec le recul, c’est bien de voir une certaine évolution.
  • Faire participer la communauté est une bonne idée mais un magazine photo basé exclusivement sur : « Voici le thème. Envoyez-moi vos photos » me semble une mauvaise idée.
  • Si vous avez un site Internet sur le côté et que le magazine est un prolongement de ce site, je pense que les deux entités doivent apporter des choses différentes. Pourquoi venir sur un site où ce qui y est noté est identiquement renoté dans le magazine ? Inversement. Rien n’empêche la complémentarité mais pas un clonage.
  • Prendre du plaisir est LA règle si vous réalisez un magazine en ligne sur vos temps libres. Cela ne doit pas être une charge ou le devenir. Plaisir et enrichissement personnel sont importants. Vous faites cela pour vous avant tout !
  • Une maquette épurée me semble judicieuse. Dans un premier temps, inspirez-vous de certains éléments que vous rencontrez. Evitez un clonage complet d’un magazine existant, vous risquez de perdre toute crédibilité. S’inspirer avec parcimonie est sain pour commencer.
  • Restez humble si comme moi, vous n’êtes pas graphistes. Il existe des gens dont c’est le métier de créer des maquettes et des magazines. Si vous êtes un profane comme moi, ne visez pas la lune dans un premier temps. Gardez en tête que la simplicité permet une universalité.
  • Les fautes d’orthographe existent et lorsque l’on travaille énormément sur des textes, il arrive un moment où l’on ne voit plus les fautes. Ayez une personne ressource pour vous aider dans cette tâche.
  • Si vous êtes en contact avec d’autres personnes pour votre magazine comme l’élaboration d’interview, il me semble important de respecter la personne avec qui vous avez pris contact. Exemple vécu : j’ai reçu il y a 6 mois une demande d’interview que j’ai rédigée avec sérieux. Je l’ai envoyée dans les temps et je n’ai plus jamais eu de réponse. La personne a repris contact avec moi il y a peu et me dit qu’elle charcutera dans le texte car elle ne prendra que ce qui l’intéresse. Pour moi, c’est intolérable et irrespectueux. Une interview se respecte et si votre intervenant ne répond pas aux objectifs fixés, c’est que vous avez mal fait votre travail.

Sommaire des articles qui traiteront de : « Concevoir, préparer et diffuser un magazine en ligne »

Plusieurs parties entreront donc en jeu :

1. L’introduction

2. La phase de préparation réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ?

3. Quels outils puis-je utiliser pour concevoir mon propre magazine en ligne ?

4. Comment diffuser, proposer et lire l’ebook que j’ai rédigé ?

5. Des liens pour découvrir une presse alternative et qualitative

Concevoir une presse libre et de qualité en ligne est possible pour tous. Suivez le guide !

L’envie d’écrire, de diffuser et de concevoir une presse personnalisée est à la portée de tous. Focale Alternative Magazine l’a fait. Pourquoi pas vous ?

L’avenir propose une place de plus en plus importantes aux ebooks et aux magazines en ligne. Je pense que l’édition numérique couplée aux tablettes électroniques donne déjà accès à une presse spécifique, personnalisée, accessible et adaptée. Cette affirmation n’est nullement une idée projetée mais bien un constat que l’on détecte déjà à l’heure actuelle.

Tout comme la photographie ou la radio, l’ère du numérique va démocratiser ce support, apporter une culture toujours plus accessible et de plus en plus libre. Les podcasts de qualité existent, se diffusent et rassemblent des communautés toujours plus grandissantes autour d’eux. Le réseau podcastable francophone « No Watch » est un exemple de cette réussite d’une presse alternative dont je suis moi-même un auditeur assidu.

Lancer un magazine en ligne est une aventure qui demande sérieux, passion, qualité et dont la rentabilité ne fait pas les choux gras des concepteurs pour le moment. Café Numérique Bruxelles renforce l’évidence de cette ère où l’information investit les foyers qu’elle soit utile ou complètement désuète.

Tout le monde y va donc mais, pour le moment, personne ne gagne de l’argent, enfin pas pour être auto-suffisant. Pourtant, tout ce même monde sait que l’avenir est là.

Après presque un an d’existence, je veux partager l’expérience que j’ai acquise au fil des mois en rédigeant Focale Alternative Magazine. De plus, je découvre chaque jour des rédacteurs passionnés qui proposent une presse en ligne alternative et qualitative.

Pourquoi une alternative ?

Encore une fois, c’est le même mot qui revient sans cesse : une alternative. Je suis lassé de la presse classique qu’elle soit radiophonique, télévisuelle ou « écrite ». Pour cette dernière, mettre des guillemets me semble essentiel car il existe encore de la qualité dans les écrits. Si je prends la photographie, le magazine « Réponses-photo » ou « Compétence Photo »  est une évidence à mes yeux car sa qualité est un atout majeur. Mais combien d’autres magazines photographiques ne sont que l’ombre d’une réelle prise de position ?

Tout ce qui a été dit n’est qu’un avis personnel mais je pense ne pas être le seul à ne plus savoir  ce qui passe à la télévision ou à ne plus écouter la radio le matin par le manque de choix, de pollution et d’agression constante publicitaire. Bon, il faut évidemment modérer mes propos et ne pas les prendre à la lettre mais je crois en l’avenir d’une presse personnalisée, adaptée, libre et focalisée sur la passion de ses auteurs.

La presse alternative représente une option pour ceux qui désirent exprimer un point de vue à travers un média différent de la logique commerciale ou étatique. (1)

Publicité et presse alternative : le couple impossible ?

Je pense qu’une cohabitation est tout à fait possible. Les journalistes et auteurs qui s’investissent dans leur passion ne peuvent que survivre quand ils désirent avancer. Les avantages d’une presse alternative via le média du web sont que les règles peuvent être dictées autrement. En tout cas, les choix et la ligne éditoriale ne tournent pas exclusivement autour de la publicité.

Je pense qu’un niveau du podcast francophone, le réseau « No Watch » a su intégrer un aspect publicitaire tout en gardant sa ligne éditoriale et sa liberté d’expression.

Il ne faut pas idéaliser non plus cette presse émergente d’Internet car tout comme dans les médias traditionnels, il y a à boire, à manger et à vomir. Le panel est largement plus étoffé et il ne tient qu’à vous seul de rechercher, apprécier et trouver des webzines ou ebooks adaptés à vos besoins et vos envies du moment.

Pour qui ce tutorial est écrit ?

Je me lance dans l’écriture d’une sorte de canevas réflexif personnel pour aider ceux qui désirent se lancer dans l’aventure et l’écriture qu’implique un magazine en ligne. Je désire créer une sorte de chaîne qui permette aux acteurs potentiels de se rendre compte des grandes étapes de développement. Evidemment, cette aide sert de point de repère et ne veut en rien être une solution miracle à la création d’un magazine.

Acteurs pédagogiques, passionnés, asbl sans budget ou artistes voulant créer un portefolio en ligne par exemple, ce petit guide pourra servir de base pour se rendre compte des outils totalement gratuits que j’utilise pour réaliser Focale Alternative Magazine à l’heure actuelle. Les outils peuvent changer dans l’avenir mais ceux-ci vous permettront de vous rendre compte de manière globale de ce qui existe.

Je tiens à préciser que je ne suis pas graphiste, journaliste, éditeur, professionnel dans les métiers de rédaction et d’édition. Je suis un humble passionné de photographie qui un jour a voulu mettre en avant le travail de photographes que je trouve talentueux.

En espérant que cet échange aiguille les amateurs désireux de se lancer dans la rédaction d’un magazine et j’invite les professionnels à être indulgent par la simplicité des outils proposés.

Sommaire des articles qui traiteront de : « Concevoir, préparer et diffuser un magazine en ligne »

Plusieurs parties entreront donc en jeu :

1. L’introduction

2. La phase de préparation réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ?

3. Quels outils puis-je utiliser pour concevoir mon propre magazine en ligne ?

4. Comment diffuser, proposer et lire l’ebook que j’ai rédigé ?

5. Des liens pour découvrir une presse alternative et qualitative