Concevoir une presse libre et de qualité en ligne est possible pour tous. Suivez le guide !

L’envie d’écrire, de diffuser et de concevoir une presse personnalisée est à la portée de tous. Focale Alternative Magazine l’a fait. Pourquoi pas vous ?

L’avenir propose une place de plus en plus importantes aux ebooks et aux magazines en ligne. Je pense que l’édition numérique couplée aux tablettes électroniques donne déjà accès à une presse spécifique, personnalisée, accessible et adaptée. Cette affirmation n’est nullement une idée projetée mais bien un constat que l’on détecte déjà à l’heure actuelle.

Tout comme la photographie ou la radio, l’ère du numérique va démocratiser ce support, apporter une culture toujours plus accessible et de plus en plus libre. Les podcasts de qualité existent, se diffusent et rassemblent des communautés toujours plus grandissantes autour d’eux. Le réseau podcastable francophone « No Watch » est un exemple de cette réussite d’une presse alternative dont je suis moi-même un auditeur assidu.

Lancer un magazine en ligne est une aventure qui demande sérieux, passion, qualité et dont la rentabilité ne fait pas les choux gras des concepteurs pour le moment. Café Numérique Bruxelles renforce l’évidence de cette ère où l’information investit les foyers qu’elle soit utile ou complètement désuète.

Tout le monde y va donc mais, pour le moment, personne ne gagne de l’argent, enfin pas pour être auto-suffisant. Pourtant, tout ce même monde sait que l’avenir est là.

Après presque un an d’existence, je veux partager l’expérience que j’ai acquise au fil des mois en rédigeant Focale Alternative Magazine. De plus, je découvre chaque jour des rédacteurs passionnés qui proposent une presse en ligne alternative et qualitative.

Pourquoi une alternative ?

Encore une fois, c’est le même mot qui revient sans cesse : une alternative. Je suis lassé de la presse classique qu’elle soit radiophonique, télévisuelle ou « écrite ». Pour cette dernière, mettre des guillemets me semble essentiel car il existe encore de la qualité dans les écrits. Si je prends la photographie, le magazine « Réponses-photo » ou « Compétence Photo »  est une évidence à mes yeux car sa qualité est un atout majeur. Mais combien d’autres magazines photographiques ne sont que l’ombre d’une réelle prise de position ?

Tout ce qui a été dit n’est qu’un avis personnel mais je pense ne pas être le seul à ne plus savoir  ce qui passe à la télévision ou à ne plus écouter la radio le matin par le manque de choix, de pollution et d’agression constante publicitaire. Bon, il faut évidemment modérer mes propos et ne pas les prendre à la lettre mais je crois en l’avenir d’une presse personnalisée, adaptée, libre et focalisée sur la passion de ses auteurs.

La presse alternative représente une option pour ceux qui désirent exprimer un point de vue à travers un média différent de la logique commerciale ou étatique. (1)

Publicité et presse alternative : le couple impossible ?

Je pense qu’une cohabitation est tout à fait possible. Les journalistes et auteurs qui s’investissent dans leur passion ne peuvent que survivre quand ils désirent avancer. Les avantages d’une presse alternative via le média du web sont que les règles peuvent être dictées autrement. En tout cas, les choix et la ligne éditoriale ne tournent pas exclusivement autour de la publicité.

Je pense qu’un niveau du podcast francophone, le réseau « No Watch » a su intégrer un aspect publicitaire tout en gardant sa ligne éditoriale et sa liberté d’expression.

Il ne faut pas idéaliser non plus cette presse émergente d’Internet car tout comme dans les médias traditionnels, il y a à boire, à manger et à vomir. Le panel est largement plus étoffé et il ne tient qu’à vous seul de rechercher, apprécier et trouver des webzines ou ebooks adaptés à vos besoins et vos envies du moment.

Pour qui ce tutorial est écrit ?

Je me lance dans l’écriture d’une sorte de canevas réflexif personnel pour aider ceux qui désirent se lancer dans l’aventure et l’écriture qu’implique un magazine en ligne. Je désire créer une sorte de chaîne qui permette aux acteurs potentiels de se rendre compte des grandes étapes de développement. Evidemment, cette aide sert de point de repère et ne veut en rien être une solution miracle à la création d’un magazine.

Acteurs pédagogiques, passionnés, asbl sans budget ou artistes voulant créer un portefolio en ligne par exemple, ce petit guide pourra servir de base pour se rendre compte des outils totalement gratuits que j’utilise pour réaliser Focale Alternative Magazine à l’heure actuelle. Les outils peuvent changer dans l’avenir mais ceux-ci vous permettront de vous rendre compte de manière globale de ce qui existe.

Je tiens à préciser que je ne suis pas graphiste, journaliste, éditeur, professionnel dans les métiers de rédaction et d’édition. Je suis un humble passionné de photographie qui un jour a voulu mettre en avant le travail de photographes que je trouve talentueux.

En espérant que cet échange aiguille les amateurs désireux de se lancer dans la rédaction d’un magazine et j’invite les professionnels à être indulgent par la simplicité des outils proposés.

Sommaire des articles qui traiteront de : « Concevoir, préparer et diffuser un magazine en ligne »

Plusieurs parties entreront donc en jeu :

1. L’introduction

2. La phase de préparation réflexive : quels sont les objectifs autour du magazine en ligne que je désire réaliser ?

3. Quels outils puis-je utiliser pour concevoir mon propre magazine en ligne ?

4. Comment diffuser, proposer et lire l’ebook que j’ai rédigé ?

5. Des liens pour découvrir une presse alternative et qualitative

8 réflexions au sujet de « Concevoir une presse libre et de qualité en ligne est possible pour tous. Suivez le guide ! »

  1. Salut !

    Je vois que tu as mis ce sujet hier . Mais les étapes3, 4, et 5 tu les annonces pour février 2010 ? Je suppose que c’est pour 2011 ? Je vais bien rpendre le temps de lire le sujet et explorer le site.
    Mais tien moi au courant pour cette rubrique stp car je suis trés trés intéressé.
    Merci et courage !

  2. Salut Patatoes,

    Un grand merci pour ton commentaire et bien vu pour la date, avec la fatigue, je t’avoue ne pas avoir fait attention. Je corrige le 2010 et 2011 dès que j’envois ce commentaire !
    Pour te tenir au courant, je te propose de : soit suivre le fil rss que tu retrouves via l’icône orange en haut à droite ; soit inscrire ton adresse mail qui te permettra d’avoir les mises à jour dans ta boîte mail ; soit de suivre FA sur sa page Facebook ou Twitter.

    N’hésite pas à me donner un feedback de ta lecture. A bientôt !

Laisser un commentaire