Comment conserver le Rapid Fixer d’Ilford ?

Depuis mes commencements dans le développement de mes propres films noirs et blancs, j’ai entendu de nombreuses théories sur la conservation des produits. Des théories individuelles, des légendes urbaines ou de réelles expériences parcourent les forums, les sites ou les discussions entre photographes.

Par gain d’économie, je me suis replongé dans la lecture des notices des fabricants. Je profiterai de ce billet pour vous partagez le point de vue d’Ilford à ce sujet sur son fixateur « Rapid Fixer« . Vous pouvez retrouver le document en pdf dans la rubrique des téléchargements de documents.

La conservation d’un fixateur selon Ilford

Le fixateur correctement rempli et utilisé régulièrement devrait avoir une longue durée de vie mais comme règle générale il est conseillé de le remplacer après 12 mois. Il est impératif de garder la solution à l’abri de la lumière.

Une solution de ILFORD RAPID FIXER qui n’est pas rafraichie (re-remplie) devrait tenir :

– 6 mois dans une bouteille complètement hermétique

– 2 mois dans un bac ou récipient avec un couvercle flottant

– 1 mois dans une bouteille à 1/2 remplie et fermée

– 7 jours dans un bac ouvert

Le rendement du Rapid Fixer est de 24 films 24×36 par litre de solution 1+4.

1 film 24×36 = 1 film 120
1 film 24×36 = 4 plans films 4×5
1 film 24×36 = 1 plan film 8×10

Comment savoir si un fixateur est encore utilisable ?

Le photographe Stéphane B. partage son expérience :

Pour le fixateur ce qui compte c’est de savoir si celui agit encore et qu’il ne soit pas épuisé. Quand je ne suis pas certain, j’utilise une amorce de film que je viens de mettre dans les cuves.

Je trempe ce bout d’amorce dans le fixateur en chronométrant jusqu’à ce que celui-ci devienne totalement transparent. Ensuite, je multuplie par 2 le temps pour traiter mon film.

***

Une réflexion au sujet de « Comment conserver le Rapid Fixer d’Ilford ? »

Laisser un commentaire