Créer le positif d’un négatif avec Lightroom

Pour diverses raisons, j’ai toujours voulu avoir une idée rapide de mes pellicules qui sèchent : impatience, l’envie de partager, créer un effet,… Bref toutes les raisons étaient bonnes pour créer un positif très rapide d’une pellicule. Mon scanner ne me permettant pas de réaliser des bandes, j’ai donc recherché une méthode pouvant être réalisée avec Lightroom.

Cette méthode fonctionne avec les négatifs noirs et blancs ainsi que ceux couleurs. Pour ces derniers, quelques manipulations au niveau de la balance des blancs seront nécessaires pour avoir un aperçu minimal.

Créer le positif couleurs à partir d'un négatif couleurs
Cette méthode fonctionne aussi avec les négatifs couleurs

Voici une recette rapide :

  1. Prendre une photographie en bonne qualité (avec un compact numérique, un smartphone,…) d’une pellicule qui sèche sur un fond blanc. Pour le fond blanc, je mets une feuille de papier derrière la pellicule lorsque je prends la photographie.
  2. Importer la photographie sous Lightroom.
  3. Aller dans la courbe des tonalités dans le mode développement. Inverser la courbe en cliquant sur le petit schéma proposé près de l’étiquette « Courbe à points ».

Capture d’écran 2015-04-10 à 20.40.12

N’hésitez pas à jouer avec l’exposition et les noirs pour régler l’image à votre convenance.

En hommage au film « Wrong Cops » du réalisateur et musicien Quentin Dupieux, voici un exemple qui vous brûlera les yeux !

IMG_2455
Hommage à « Wrong cops » de Quentin Dupieux / Agfa Superpan 200 – Rodinal 8 minutes

4 réflexions au sujet de « Créer le positif d’un négatif avec Lightroom »

  1. En mettant un iPad allume sur une page blanche en arrière plan on obtiens encore de meilleurs résultats. (J’investirai peut être un jour dans une table lumineuse)

  2. Merci pour le partage de ton expérience. En ce qui concerne les tables lumineuses, pour ma part, j’ai racheté les « liseuses » pour les radios des os dans un hôpital près de chez moi. Bonne journée !

  3. Oui pour lightroom (qui est considéré comme le Graal…mais pas pour tout) mais je fais la même chose avec Photofiltre (gratuit) par exemple qui a une fonction « négatif » en scotchant le négatif sur une vitre avant de le photographier. Bravo pour ton site qui m’a donné envie de me remettre à l’argentique, mais je n’ai plus de matos (Durst M301, cuve Paterson, etc.). Comme je n’ai plus d’agrandisseur, je me demande si c’est bien utile de faire du NB en argentique pour le travailler sur Lightroom ou autre (Acdsee Pro pour ma part)? J’aimerais bien avoir ton avis. Merci par avance.

  4. Bonjour Chris,

    Merci pour ton message. Ta question est excellente. Je scanne mes photos et utilise Lightroom avec parcimonie. Lightroom m’est utile pour augmenter un peu la clarté (car le scan est mou avec une epson) et recalibrer une peu les noirs et les blancs (très très peu).

    Tu sais, je vais être honnête avec toi, pour avoir un rendu argentique les grands photographes utilisent Photoshop. En effet, le côté très clinique et « parfait » ainsi que lisse nuisent aux photographies numériques. C’est un point de vue.

    Tu reconnaîtras toujours un scan d’un négatif car les grains donnent ce côté chaleureux. Après, tu peux toujours l’imiter avec un numérique et Photoshop.

    A toi de voir ! Concrètement, il n’y a pas de meilleur outil. Choisis ce qui te semble le plus simple 🙂

Laisser un commentaire