Le révélateur Ilford ID-11

Il existe sur le marché de nombreux révélateurs en poudre et liquide. L’ID-11 de Ilford fait partie de la première catégorie. Philippe Bachelier stipule que l’on classe les révélateurs autour de quatre critères qui vont conditionner la qualité de l’image : le grain, l’acutance, l’effet compensateur et l’exploitation de la sensibilité.

L’exposition contrôle les valeurs faibles ou le détail dans l’ombre de notre négatif, tandis que le développement contrôle les valeurs fortes ou les hautes lumières.

L’Ilford ID-11 est souvent conseillé car il convient très bien à tous les films. Il est classé dans les révélateurs standards à grain fin. Ils produisent ce que l’on considère généralement comme le compromis optimal entre la sensibilité, la granulation et la définition.  ID-11 propose donc un rendu de grain fin, des détails dans les ombres et les hautes lumières tout en proposant une définition acceptable.

Ilford id-11 préparation

Comme tous les produits en poudre, ce révélateur vous demandera une petite préparation de 10 à 15 minutes. Je vous invite à lire l’article sur le Microphen car sa préparation est quasiment identique.

Usage de la solution « Réserve »

Elle peut s’utiliser pure ou diluée (1+0, 1+1, 1+3).

  • Pure : on la réutilise plusieurs fois, en allongeant le temps après chaque nouveau film, pour compenser l’épuisement progressif du révélateur. La règle à appliquer est donnée dans les docs des fabricants. En moyenne, allongement du temps de 10% à 15% par film supplémentaire, et solution considérée comme épuisée après 10 films.
  • Diluée : La solution diluée ne doit être utilisée qu’une fois mais est fortement recommandée.

La préparation est utilisable 6 mois dans un flacon plein, bien fermé et hermétique à la lumière. 1 mois dans un flacon à moitié plein et bien bouché.

De manière personnelle, j’utilise la solution du bain perdu à 1+1.  Je jette ensuite après utilisation.

Au niveau du prix, un sachet pour fabriquer 1 litre de révélateur coûte aux alentours de 6 – 7 euros. Dans ma cuve de 500 ml, je mets deux pellicules de 35mm. Je peux donc dire que je peux développer au maximum 8 films avec 1 litre ID-11. Je paie donc pour révéler un film 90 centimes d’euro / 0,90 euros par film.

Pour conclure, je dirais que l’utilisation de ce révélateur est une valeur sûre qui n’a plus rien à prouver au niveau de son rendu, sa qualité et son prix dérisoire.

Fiche explicative sur id-11

4 réflexions sur « Le révélateur Ilford ID-11 »

  1. « prix dérisoire »?

    Amha l’ID-11 est hors de prix par rapport à son clone et concurrent direct : le D-76 de chez Kodak…

  2. De manière personnelle, je ne le trouve pas très cher. De plus, et cela reste encore très subjectif, je n’ai jamais été pleinement satisfait du D-76.

  3. Merci beaucoup pour cet article, il m’a bien aidé étant très novice dans le domaine. J’ai malgré tout eu quelques soucis avec mon sténopé que je n’ai pas encore résolu 🙂

  4. Bonjour,

    Question : par rapport à l’utilisation de la solution « stock », si ma cuve contient 2 spires, pour le premier développement je n’augmente pas le temps, je l’augmente ? Et le deuxième (au deuxième j’arrive à 4 pellicules) j’augmente de 30% ?

    😀

Laisser un commentaire