Avis sur les films Polaroid Px 70 Color Shade Push! (Partie 3)

Px 70 Color Shade Push!

Dans cette courte partie, je vais aborder le film couleur « Px 70 Color Shade Push! ». En effet, c’est le seul, pour le moment, que j’ai eu la chance de tester et de prendre en main.

L’objectif est de comprendre un peu ce qui se cache derrière ce film instantané tout en gardant à l’esprit que cela ne reste que mon impression face à ce produit. Evidemment, les avis divergent entre grands défenseurs, détracteurs ou les photographes sans position déterminée.

Px 70 Color Shade Push!

C’est un film couleur de deuxième génération. Le premier portant le même nom en intégrant le terme « First » dans sa nomination.

Ce produit ne s’utilise qu’avec les appareils de type Sx 70. Ce film est de 100 iso et est pensé pour la lumière du jour. Mes essais se sont vraiment révélés en plein soleil pour ma part mais en parcourant des sites spécialisés, vous découvrirez qu’il est tout à fait possible de l’utiliser en intérieur. Le temps de développement varie entre 4 et 10 minutes pour que la photographie puisse se révéler.

Le film est recouvert d’une couche de protection de couleur bleue. Celle-ci disparaîtra lors du développement du film. Il est impératif de bien protéger le film de la lumière à sa sortie. Sa sensibilité est très élevée. Ce point est extrêmement important, ne l’oubliez pas !

Les responsables d’Impossible Project précisent, avec raison, qu’après le développement, la photographie continuera à évoluer. Ce changement fait partie intégrante du procédé chimique et la stabilisation sera effectivement après plusieurs jours.

Plus en avant dans la réflexion autour de ce film Polaroid

Film Px 70 avec le logo de sa cassette

Mon avis personnel est très mitigé sur ce produit. Il est clair que quelque soit la gamme (couleur ou n&b), un temps d’adaptation est recommandé dans la prise de vue et la gestion du film. Il est clair qu’une certaine aisance arrivera après avoir utilisé un ou deux packs de films. Sachez que l’apprentissage coûte cher (!) à la vue des prix pratiqués par Impossible Project.

Si la reproduction fidèle de la réalité vous intéresse, je ne pense pas que ces films Polaroid de nouvelle génération soient faits pour vous. Nous sommes loin de la qualité des véritables films instantanés de Polaroid et vous risquez d’être déçus lors de vos premiers clichés.

Le charme du procédé instantané, la manipulation créative et le fait d’avoir fait renaître le mythe du « Pola » sont les points forts de ce produit que je voudrais mettre en avant. La grande sensibilité à la lumière lors du développement, le rendu très aléatoire, le prix (2,50 € par photo) et la finition des bords blancs sont les points faibles des films Impossible pour le moment.

Les rendus aléatoires font-ils la force du Px 70 ?

Le film de protection n’étant pas totalement opaque, il n’est pas du tout évident de photographier en plein soleil. Le site officiel propose des astuces pour essayer d’éviter ce soucis mais pour ma part, une grande partie de mes photographies ont été voilées.

La manipulation du rendu est difficilement contrôlable. Je peux essayer évidemment de chauffer davantage certaines zones de l’image en la mettant sous mon pull mais cela n’est pas toujours suffisant. Il est également conseillé d’éviter la pression sur les films car la chimie peut baver ou les couches se mélanger.

Alors concrètement qu’elle est la conclusion finale ? Je ne veux pas prendre un parti précis en sachant que je n’ai pas assez d’expérience dans le domaine du Polaroid. Par contre, il me semble clair que les films ne sont pas encore au point.

La chimie utilisée reste complexe et les rendus sont aléatoires. Ceux-ci sont dans l’ère du temps avec les rendus de l’iphonographie ou de la lomographie mais est-ce assez pour permettre une démarche photographique dans le long terme ?

Visitez le site d’Impossible Project pour en savoir plus sur les gammes de produits.

Les différentes parties proposées dans ce dossier

*****

11 réflexions sur « Avis sur les films Polaroid Px 70 Color Shade Push! (Partie 3) »

  1. Bonjour,

    Quel bonne idée d’avoir écrit un article sur « l’impossible project « .. Je ne serai pas aussi aimable que vous à leur sujet. En effet, j’ai testé ce genre de photos, pour des projets personnels, et tout simplement pour m’amuser… voir ce que cela fait quand on ne possède pas d’Iphone…

    Premièrement c’est cher.
    L’emballage est original.
    C’est impossible (comme leur nom) à contrôler , et de faire une image correcte. Mon polaroïd fonctionne très bien, sauf avec leurs films, voilés, bleu opaque, des parties qui bavent trop, etc.

    Un marketing efficace, c’est tout pour ma part.

    Mais merci pour cet article super intéressant.

    A bientôt !

    Sébastien

  2. Bonsoir Sébastien,

    Je partage entièrement votre avis sur le sujet. Il est vrai que je suis « aimable » dans cet article mais je pense que les points faibles cités vont entièrement dans votre sens. Les chimies Impossible Project voguent sur une sorte de mode du vintage. La boite de communication a fait du très bon travail bien que je ne remette pas en cause la passion sous-jacente du projet. J’espère juste que les produits évolueront car pour le moment, le prix est fort pour des chimies « expérimentales ».

    A très bientôt et un grand merci pour votre commentaire !

Laisser un commentaire