Archives par mot-clé : tirage photo

Le Tireur photo, Sculpteur de Lumière

La retouche, tout comme le développement sont intimement liés à la photographie et existent depuis que la photo existe, en argentique ou en numérique

Eclaircir (une zone) et/ou Assombrir (une zone) n’est pas un outil Photoshop ni une « technique de retouche » Photoshop. Le Dodge & Burn existe depuis la naissance de la photographie, il y presque 200 ans. Photoshop et Lightroom ne font qu’imiter ces techniques ancestrales.

Je vous propose de regarder cette vidéo de l’interview du « Tireur filtreur »Thomas Consani. Dans son laboratoire, le tireur photo, homme de l’ombre, est aussi «sculpteur de lumière».


Le Tireur Photo, Sculpteur de Lumière par lesalondelaphoto

Pour aller plus loin :

L’art du tirage – guide des techniques de laboratoire en noir et blanc

Les livres traitant de la photographie sont innombrables. Les recueils qui abordent le tirage argentique en noir et blanc un peu moins. Ce billet n’a pas la prétention d’être une critique ou un avis exhaustif sur le livre « L’art du tirage » de Steve Mcleod.

Chapitres habituels

Ce guide qui se veut une approche professionnel du travail en laboratoire aborde le développement de la photographie argentique depuis le début du processus de développement. Entre l’aménagement de sa chambre noire, le traitement du film, la planche-contact et le traitement du papier de tirage, les lecteurs ou les vétérans du laboratoire n’apprendront pas de nouvelles choses supplémentaires.

Pour les amateurs ou si vous désirez compléter l’excellent livre de Philippe Bachelier, « L’art du tirage » sera un supplément intéressant pour les apprentis de la chambre noire.

« L’art du tirage » est richement illustré. Chaque photographie s’accompagne d’un petit schéma de tirage.

De gros points positifs

En plus des classiques chapitres cités dans le paragraphe précédent, certains aspects comme les bordures, le flashage ainsi que les virages ou tirage lith y sont traités. L’ouvrage est également richement illustré. De nombreux schémas sont dispersés dans le livre pour permettre une compréhension des différents éléments ainsi que la prise de conscience des masquages pour chaque tirage.

L’auteur y va de nombreuses anecdotes. Cela augmente le sentiment de proximité avec Steve Mcleod et chaque détail donné propose au lecteur une certaine réflexion. Les écrits sont simples et fournis. Cela m’a permis une réelle complicité entre le livre de Bachelier et celui de Steve Mcleod dans la manière d’aborder le tirage en chambre noire. Une complémentarité existe et c’est un réel bonus.

Conclusion

Un livre intéressant que je conseille sans pour autant en être un grand défenseur. Les amateurs avertis y trouveront leur compte en découvrant le tirage photographique à l’aide Steve Mcleod.

De nombreux schémas aident à la compréhension du tirage final.